Coronavirus : La CNATP scandalisée par les injonctions du Ministère de l’Intérieur appelant à poursuivre le travail sur les chantiers du BTP et du paysage

Vie syndicale

 

Coronavirus : La CNATP scandalisée par les injonctions du Ministère de l’Intérieur appelant à poursuivre le travail sur les chantiers du BTP et du paysage

 

 

Depuis le début de cette crise sanitaire, la CNATP assure une information constante auprès de ses adhérents pour relayer les informations et directives du gouvernement et aider à prendre la décision de poursuivre ou stopper leur activité.

 

Le choix dépend pour la majorité de la capacité à assurer pleinement la sécurité des salariés mais également pour d’autres de l’approvisionnement en matériaux, matériels, de l’évacuation de leur déchet …

 

Pour beaucoup, les conditions sanitaires strictes sont impossibles à respecter sur leurs chantiers :

  • Impossibilité de se procurer gants, masques, gel hydroalcoolique,
  • promiscuité dans les véhicules, locaux, vestiaires ou bases-vie,
  • Partage de nombreux outils entre les salariés (généralement non disponibles individuellement),
  • Multitude de tâches réalisées à plusieurs,
  • de la configuration des chantiers : travaux chez les particuliers ou sur la voie publique incohérents avec les règles de confinement général de la population

(…)

Dans ces conditions, la volonté du Gouvernement d’encourager la poursuite des travaux sur les chantiers tout en garantissant la sécurité des personnes semble totalement irréalisable.

Qui soutiendra nos entreprises lorsque l'employeur sera mis en responsabilité pour "mise en danger de la vie d'autrui !!!

La CNATP exige que toutes les demandes d’activité partielle soient acceptées pendant cette période transitoire pour les entreprises qui ne pourront pas poursuivre leur activité et que les remboursements se fassent dans un délai qui ne pourra excéder 2 semaines. Il en va de la survie de nos entreprises !

Les chefs d’entreprises que nous représentons sont responsables et décideront de la poursuite ou non de l’activité selon leurs capacités, les moyens de leur entreprise et de leur environnement (chantiers, approvisionnement …) dans le strict respect de la sécurité de leurs salariés.         

 

A propos de la CNATP :

Créée en 1993, la Chambre nationale de l’artisanat des Travaux publics et du Paysage (CNATP) défend les intérêts et promeut les entreprises artisanales des Travaux publics et du Paysage. Ces deux métiers regroupent plus de 20 activités. (www.cnatp.org).

On compte :

  • 66 500 entreprises de Travaux publics et de Paysage. 63 700 (soit 96 %) de ces entreprises sont artisanales (moins de 20 salariés).
  • 35 250 entreprises de Travaux publics, soit 94 % du secteur,
  • 28 450 entreprises du paysage, soit 98 % du secteur.

Les entreprises artisanales de Travaux publics (de moins de 20 salariés) emploient 56 500 salariés. Les entreprises artisanales paysagistes emploient 40 800 salariés, soit 62 % du secteur.

Contacts presse :

David LEMAIRE – Tél : 01.53.60.51.75 et 06.34.99.20.01 – d.lemaire@cnatp.org

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.