Risque de report des élections municipales en Octobre : la CNATP sensibilise les décideurs de l'impact direct sur les activités des TP et Paysagistes et leurs carnets de commande

Vie de l'entreprise

Un second tour des élections municipales est nécessaire dans 4 922 communes. Celui-ci devrait avoir lieu, en l’état actuel de la législation, en juin 2020.

Si sa date doit être fixée par décret en conseil des ministres au plus tard le 27 mai, le conseil scientifique doit se prononcer le 23 mai sur la faisabilité d’un second tour en juin.

La date du 23 juin, prévue à ce stade dans la loi d’urgence sanitaire, semble aujourd’hui fortement compromise et dans le cas d’un nouveau report au-delà de l’été, se dessine le scénario d’une élection en octobre.

L’investissement public est effectué en majorité par les administrations publiques locales. Les élections municipales ont un impact direct sur nos activités des Travaux Publics et du Paysage, en règle générale, l’investissement public local suit un cycle en fonction du mandat électoral. L’année précédant les élections est habituellement dynamique alors que l’année des élections et surtout l’année suivante connaissent un recul de l’investissement.

La CNATP craint qu’un tel report en Octobre entraine, suite à la crise du Covid19, des mois de retard des projets pour la filière construction, de terribles conséquences pour les carnets de commande de nos entreprises de Travaux Publics et du Paysage et directement sur leurs emplois.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.