Plan de relance BTP - la CNATP consultée

Vie syndicale

Françoise DESPRET, Présidente de la CNATP, conviée par Bruno LE MAIRE à une réunion sur le Plan de relance BTP ce lundi 14 septembre 2020 après-midi au ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance en présence de :

- Elisabeth BORNE, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion 

- Emmanuelle WARGON, ministre déléguée chargée du Logement

- Alain GRISET, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes entreprises

a salué la politique de relance liée au bâti existant et particulièrement aux économies d’énergie mais a rappelé l’importance de l’eau dans l’environnement.

 

L’eau est une ressource essentielle, il est indispensable de s’assurer au quotidien d’une qualité et d'une quantité d’eau suffisante pour satisfaire nos usages et également pour garder des rivières vivantes.

Il faut la préserver, la protéger et l’utiliser de façon responsable, l’avenir de notre planète en dépend.

 

Nos eaux usées nécessitent d’être traitées puis restituées dans le milieu naturel tout en préservant la santé publique et l’environnement. L’assainissement non collectif (ANC), aussi appelé assainissement autonome ou individuel, constitue la solution technique et économique la mieux adaptée en milieu rural. Il concerne les habitations non raccordées à un réseau public de collecte des eaux usées, soit 15 à 20% de la population française. L’ANC est reconnu comme une solution à part entière, alternative à l’assainissement collectif et au moins aussi efficace.

 

Les périodes longues de sécheresse se multiplient et les pluies subites et nombreuses ne sont plus rares ; ainsi, la récupération de l’eau de pluie durant ces périodes de chutes d’eau abondantes permettent de limiter les ruissellements importants et mieux gérer les périodes de sécheresse qui suivent.

 

Dans cette perspective, la CNATP demande que la mise en conformité des Assainissements Non Collectifs (ANC) ainsi que l’installation des systèmes de récupération des eaux de pluie, dès lors que ces travaux soit réalisés par des professionnels qualifiés et assurés, doivent être une priorité à la hauteur des économies d’énergie.

 

La CNATP voit ainsi dans ces deux domaines, à la fois des opportunités environnementales et de relance du secteur BTP.

 

Au niveau des appels d’offres, Françoise DESPRET a souhaité que les clauses d’insertion prennent bien en compte les apprentis des entreprises et que l’aspect proximité puisse également peser autant que certaines mesures environnementales ou sociales.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.