La CNATP demande que les mesures de soutien à l’emploi des jeunes soient prolongées en 2021

Vie syndicale

Avant leur rencontre prévue ce 9 Février, Françoise DESPRET écrit à Elisabeth Borne, la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion pour réaffirmer la volonté des entreprises de Travaux Publics et du Paysage à lutter contre la crise économique et pour lui assurer la confiance des chefs d'entreprise aux formations en alternance afin de préparer les jeunes aux besoins de savoir-faire.

Rappelant que nos entreprises artisanales de travaux publics emploient plus de 56 000 salariés, que celles du paysage plus de 40 000  et que la majorité des apprentis sont formés dans ces entreprises, la Présidente de la CNATP évoque les premiers mois d’application des mesures visant à soutenir l’emploi des jeunes qui ont démontré que ces dispositions étaient nécessaires et qu’elles doivent être prolongées.

La CNATP demande de soutenir les entreprises en 2021 en prolongeant l’aide exceptionnelle aux employeurs de salariés en contrat d’alternance (5000 € pour l’emploi d’un mineur et 8000 € pour un alternant majeur) ainsi que l’aide de 4 000 € pour toute embauche d’un jeune de moins de 26 ans accordée dans le cadre du plan « un jeune une solution ».


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.