Face à la pénurie de main d’œuvre qualifiée, le prêt de main d’œuvre peut-il constituer une solution ?


Le saviez-vous, une entreprise qui traverse une période de baisse conjoncturelle d’activité mais souhaite conserver son personnel quand une autre au contraire a un besoin de main d’œuvre peuvent convenir ensemble du prêt d’un collaborateur. Le chômage partiel n’est donc pas la seule solution à disposition d’une entreprise confrontée à un ralentissement économique.

Cette possibilité consacrée par le code du travail est en revanche très encadrée. Elle doit être réalisée à prix coûtant - sauf à être une entreprise de travail temporaire -, elle nécessite l’accord du salarié, suppose l’information des instances de représentation du personnel. Elle doit également être formalisée par une convention liant les entreprises prêteuse et utilisatrice.

Pour plus d’information, consultez l’ESPACE ADHERENT rubrique Outils pour l’employeur.


Articles similaires

Derniers articles

À la une

Dates formations QUALIPLUIE 2024

24 Avr 2024

Vous êtes Artisans des TP, du Paysage, plombier, maçon ou encore professionnels de la distribution de matériels spécifiques, vous êtes intéressés par les mar...

À la une

Compensation de l'augmentation du GNR : Pourquoi la CNATP est insatisfaite ?

14 Fév 2024

Rappelons que depuis Septembre, la CNATP dénonce la différence de taxation Construction/Agricole Rappelons que , contrairement à ce que Bercy ou la FNTP peuv...

Enquêtes CNATP conjoncture Travaux Publics et Paysagistes Mai-Juin 2024

23 Mai 2024

Ci-dessous enquêtes de conjoncture CNATP afin de pouvoir parfaitement représenter et défendre nos entreprises et nous appuyer sur des éléments factuels lors ...

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.