Diminution de la prise en charge de l'activité partielle à partir du 1er novembre.

Vie de l'entreprise

Activité partielle

Le décret n'est pas encore paru mais le gouvernement a prévu une diminution de la prise en charge de l'activité partielle à partir du 1er novembre.

Pour chaque heure chômée, l'indemnité versée au salarié doit passer à 60% de sa rémunération brute (limitée à 4,5 Smic) au lieu de 70% auparavant et ne pourra être inférieure à 8,03 euros; pour l'employeur, le reste à charge passe de 15 à 40% de l'indemnisation.

Les secteurs les plus touchés par la crise, qui étaient jusqu'ici indemnisés intégralement, devaient avoir un reste à charge de 15%, mais le gouvernement a annoncé mardi que l'hôtellerie-restauration resterait indemnisée intégralement jusqu'à la fin de l'année. Et la ministre du Travail, Élisabeth Borne, a annoncé mercredi que cette exception s'étendrait finalement à tous les secteurs protégés comme la culture, l'événementiel ou le sport.

Dans les cas de fermetures administratives pour cause de circulation du virus, les entreprises restent remboursées intégralement.

Source Batinfo.com

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.