Tous artisans de la qualité de l’air et de la vie en Ile-de-France !

Vie syndicale

La CNATP a signé une tribune commune :

Oui au ZFE mais ............

La croissance économique et l’emploi en Ile-de-France nécessitent que les entreprises puissent se déplacer et stationner sur l’ensemble des territoires où s’exerce leur activité. C’est particulièrement vrai pour les secteurs de l’alimentaire, de la réparation, des services, du bâtiment et des travaux publics. Ils représentent plus de 100 000 entreprises en Ile-de-France, équipées à 86% en véhicules diesel à ce jour. Cela inquiète les acteurs économiques franciliens, à deux ans et demi d’une interdiction programmée de ce type de motorisation en cœur d'agglomération. 

Pour améliorer la qualité de l’air et de la vie urbaine, des actions sont menées depuis plusieurs années par les collectivités territoriales afin de restreindre la circulation des véhicules les plus polluants et la capacité à stationner au cœur de l’agglomération.

Les acteurs économiques partagent ces objectifs de réduction de la pollution et veulent en être pleinement acteurs. 

Pour permettre leur bonne réalisation, ils souhaitent attirer l’attention sur 4 éléments concrets :

  • Les professionnels ont besoin d’accéder et de stationner en cœur d’agglomération, pour pouvoir intervenir rapidement et à des tarifs compétitifs auprès de leurs clients.
  • L'offre de véhicules propres s’est rapidement élargie. Mais, elle ne couvre pas encore les besoins de nombreux professionnels en termes de fonctionnalités et d’autonomie. 
  • La densité du réseau d'avitaillement en carburants propres reste beaucoup trop faible au regard des besoins actuels et à venir. 
  • La crise du COVID a considérablement fragilisé les TPE/PME franciliennes, et donc leur capacité à s’endetter davantage pour investir dans de nouveaux véhicules, malgré les aides proposées actuellement.

 

Pour atteindre ces objectifs, tout en soutenant le développement des entreprises, les acteurs économiques appellent à une concertation sur les questions de circulation et de stationnement, avec l’ensemble des collectivités franciliennes.

 

Il s’agit de prendre en compte la situation des entreprises post-covid, en dépassant les limites administratives communales que les professionnels franchissent plusieurs fois par jour. 

 

Nous sommes tous artisans de la qualité de l’air, agissons collectivement pour que nos entrepreneurs ne viennent pas à en manquer !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.