Prévention et Sécurité

Bientôt disponible, un nouveau mémo IRIS-ST consacré au permis poids lourds pour pouvoir circuler en toute sécurité.

 

Sur la route, les salariés, au travers des véhicules qu’ils conduisent, peuvent à la fois mettre en danger les autres automobilistes, risquer d’endommager les machines et outils qu’ils transportent mais aussi être eux-mêmes les victimes d’accidents.

 

Le risque routier est donc un risque professionnel à part entière qu’il ne faut pas négliger. En cas d’accident de la route, la responsabilité du chef d’entreprise peut être engagée.

 

La conduite d’un camion benne ou d’un semi-remorque nécessite une grande vigilance, en raison de sa taille, de son poids et de son chargement. L’obtention d’un permis spécifique, c’est-à-dire d’un permis poids lourds « C », est donc obligatoire afin d’appréhender les divers risques liés à la conduite d’un camion. Ce permis comprend différentes catégories, ce qui engendre, parfois, des interrogations de la part des artisans, comme, par exemple :

  • « Avec un permis C1 je conduis un camion benne. Si j’attèle une remorque, puis-je toujours le conduire ? »
  • « Si mon ensemble routier est autorisé à rouler jusqu’à 38 t, est-ce que je peux le charger jusqu’au poids maximum ? »
  • « Pourquoi, avec certains camions, quand je remplis ma benne à moitié, je suis déjà en surcharge ? »

…un certain nombre de questions auquel l’IRIS-ST répond, de façon simple et schématisée, dans ce nouveau mémo.

 

Vous y trouverez également un rappel des principales règles de sécurité concernant l’arrimage, les remorques et les limitations de vitesses spécifiques aux poids lourds.

 

Les calculs à connaître pour éviter d’être en surcharge

Pour mieux communiquer à vos salariés et éviter tout accident ou toute sanction liés à une surcharge, il est conseillé de réaliser une fiche qui reprend l’ensemble de vos camions et remorques, et d’y déterminer et recenser les informations suivantes :

- La charge utile (CU), c’est-à-dire le poids du chargement de votre camion et de votre remorque. Elle se calcule à partir de deux éléments, indiqués sur la carte grise : le Poids Total Autorisé en Charge (PTAC) et le Poids à Vide (PV). Pensez-y également au moment de l’achat ou de la location de votre camion car la taille de ce dernier n’est pas forcément représentative du poids que vous pourrez y charger.

- Le Poids Maximum Autorisé (PMA) de votre ensemble routier, c’est-à-dire de votre véhicule tracteur plus votre remorque ou votre semi-remorque. En effet lorsque vous conduisez votre ensemble routier, ne prenez pas automatiquement en compte le Poids Total Roulant Autorisé (PTRA) car il se peut que vous deviez rouler à un poids inférieur de celui indiqué sur la carte grise. Pour cela, l’IRIS-ST vous indique dans son mémo les trois calculs à effectuer afin de déterminer le poids maximum autorisé de votre ensemble routier. Le PMA va correspondre au plus petit résultat de ces trois calculs.

   

Rouler avec un permis valide

Bien évidemment, en plus des calculs de chargement, d’autres éléments sont à prendre en compte par le chef d’entreprise. Il doit s’assurer que tous ses salariés disposent d’un permis valide - donc à jour au niveau du contrôle médical -, qui correspond bien au type de véhicule conduit. Le chef d’entreprise doit faire cette vérification au moment de l’embauche puis, par la suite, de manière périodique.

Attention, il est interdit au chef d’entreprise de demander le nombre de points que détient son salarié !

 

Ce mémo « permis poids lourds » sera disponible dès le mois de novembre sur le site internet de l’institut : www.iris-st.org.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.