Vie syndicale

Vœux de la CNATP du 17 janvier 2018

 

Discours de la Présidente Françoise Despret

 

 

Mesdames et Messieurs les Présidents,

Mesdames et Messieurs les Directeurs et Secrétaires généraux,

Mesdames et Messieurs les partenaires,

Mesdames et Messieurs,

Mes chers collègues, Chers amis,

 

Je vous remercie d’être présents parmi nous ce soir, à l’occasion des traditionnels vœux de la CNATP. A chacun, dans vos activités, vos engagements, à vos familles, je veux vous souhaiter une excellente nouvelle année, remplie de projets, de réussites et de joies.

 

C’est un grand plaisir que de vous recevoir ce soir. Nombre d’entre vous sont des fidèles de longue date de notre organisation. Du fond du cœur, je vous en remercie !

 

***

Cette année a été marquée par de grands changements pour la CNATP.

 

Pour nous, la grande nouvelle, c’est la reconnaissance officielle de notre représentativité comme organisation syndicale patronale sur les deux branches, aux côtés des organisations historiques des secteurs des Travaux Publics et du Paysage. Les arrêtés ont été publiés le 21 décembre dernier.

 

Ce dossier a été un combat de longue haleine !

De par l’importance du changement opéré dans le paysage syndical patronal, le Ministère du Travail a demandé plusieurs compléments d’information l’année dernière et a mené sa propre enquête durant plusieurs mois, via les DIRECCTE.

 

Le résultat est donc incontestable et la valeur de notre dossier, indéniable.

 

C’est une belle victoire. Enfin, nos entreprises ARTISANALES et nos besoins seront considérés à leur juste valeur ! Enfin, nous pourrons siéger de plein droit dans les organisations où se décident notre avenir ! Enfin, nous allons être mieux entendus ! Enfin, les intérêts de nos entreprises seront mieux pris en compte !

 

La CNATP est désormais reconnue pour ce qu’elle a toujours souhaité : être un interlocuteur incontournable de la grande famille de l’Artisanat.

 

Je ne peux que saluer l’effort, depuis de nombreuses années, de nos militants syndicaux, de nos collaborateurs des syndicats CNATP départementaux et régionaux, qui partagent notre aventure syndicale, parfois depuis le début. C’est vous tous aujourd’hui que je souhaite remercier. Sans votre engagement, vos sacrifices, rien de cela ne serait possible.

 

Je joins aussi tous mes remerciements à la CAPEB confédérale qui a toujours cru en nous et nous a toujours soutenu. Je remercie en particulier son Président, Patrick LIEBUS, ainsi que tous les élus nationaux actuels, comme passés. Je remercie aussi les CAPEB départementales et régionales, leurs élus et collaborateurs, pour leur appui au projet de la CNATP.

 

Encore un remerciement pour l’U2P, Union des Entreprises de proximité, qui a porté notre dossier. L’U2P dont nous sommes membre –avant même notre représentativité officielle-, est désormais la première organisation patronale de France, en nombre d’entreprise.

 

Cette représentativité ouvre de nouvelles perspectives pour la CNATP, et pour vous. A nous, ensemble, de nous organiser, établir nos positions, nous former, nous préparer à assumer concrètement cette représentativité dans les territoires, comme au niveau national, pour saisir et faire fructifier ces opportunités.

 

La voix de l’artisanat va s’étoffer et mieux porter grâce aux actions et aux positions de la CNATP. Le dialogue social nous permettra de mieux défendre nos entreprises dans un esprit de responsabilité sociale.

 

***

L’Année dernière, je souhaitais que la CNATP prenne son envol. Nous sommes sur la bonne voie !

 

Cette représentativité est une étape. Mais la CNATP a souhaité lancer d’autres chantiers, au service de ses artisans, et qui concernent nos partenaires.

 

Nous renforçons nos outils de communication, notamment numériques, qui permettent aux artisans des Travaux Publics et du Paysage d’accéder plus aisément aux informations dont ils ont besoin. Ils permettent aussi de mieux valoriser nos partenaires.

 

La CNATP est désormais présente sur les réseaux sociaux –Facebook et twitter-. Elle a lancé une chaine Youtube où elle développe un contenu vidéo de ses activités. Sans oublier notre nouveau site Internet plus esthétique et plus performant.

 

Ces outils sont un moyen de moderniser notre communication, de toucher un public plus large et de nouveaux professionnels.

 

Pour autant, nous ne négligeons pas les actions de proximité ni le contact direct, qui est, pourrais-je dire, l’ADN de la CNATP, notre socle fondateur.

 

Le 15 novembre dernier, nous avons organisé une journée « réseau » centrée sur les services à valeur ajoutée pour nos entreprises, créés par nos CNATP départementales, qu’il est possible de partager dans le réseau : charte zéro pesticide, coopérative de TP, plateforme de compostage de déchets verts, villa thérapeutique Renaissance… Vous trouverez sur le site, les réseaux sociaux et sur notre nouvelle chaine youtube la retranscription vidéo des interventions de la journée.

Vous l’avez compris, tous ces nouveaux outils nous servent à nous rapprocher des nouveaux entrepreneurs.

 

Je vous invite à aller sur notre chaine « CNATPnationale » pour constater le dynamisme de nos départements et de leurs initiatives.

 

Nous travaillons désormais à concrètement diffuser l’expérience acquise de ces projets dans nos syndicats. Ces outils sont de nature à les aider à fidéliser et recruter des adhérents.

 

Nous allons reproduire ce type de format de journées techniques en 2018, car bien adaptées aux besoins du réseau.

 

***

L’Année 2017 a été riche et positive pour les TPE.

 

D’abord, le retour de l’activité pour nos deux secteurs. Le redémarrage observé ces derniers mois semble se confirmer pour nos collègues. Je souhaite que chacun puisse en bénéficier dans ses activités. Mais restons vigilants.

 

Ensuite, la politique gouvernementale, depuis les changements politiques de mai dernier, a été globalement favorable à nos entreprises.

 

L’Etat a desserré un certain nombre de contraintes autour de nos entreprises. Cela a permis enfin le retour de ce que nous revendiquions depuis si longtemps : un climat de confiance, préalable à la reprise, à l’embauche, au développement de nos activités.

 

La réforme du code du travail, adoptée le 22 septembre dernier, a clairement pris en compte les priorités des TPE et des PME. Par ailleurs, le rôle central de la branche professionnelle est réaffirmé afin d’éviter un « dumping » social favorable aux grandes entreprises. Ces ordonnances donnent aussi plus de souplesse à nos petites entreprises en nous permettant d’adapter notre organisation du travail quand c’est nécessaire, au plus près des réalités du terrain. Je note en particulier le droit à l’erreur, très important pour nous.

 

Citons aussi l’allègement du compte pénibilité, qui était une véritable usine à gaz pour nos entreprises.

 

Nous suivons de près les travaux visant à obtenir des avancées pour l’artisanat en matière d’apprentissage, de formation professionnelle et d’assurance chômage. Une mesure importante pour nous, c’est l’allègement des charges pendant plusieurs années en cas d’embauche de l’apprenti que nous avons formé.

 

Point noir de la politique du gouvernement, le mouvement de convergence des prix entre l'essence et le gazole, avec une hausse de près de 10 % de la fiscalité du diesel. Les hausses régulières du prix des carburants grèvent dangereusement la rentabilité de nos entreprises qui interviennent sur des chantiers. La CNATP s’interroge sur la cohérence d’une politique qui reprend d’une main ce qu’elle donne de l’autre…

 

Le très important travail engagé par l’U2P pour défendre nos intérêts a donc été en grande partie entendu. Je ne peux que saluer l’implication d’Alain GRISET, président de l’U2P, ainsi que celle de Patrick LIEBUS –ici présent !-, qui porte au plus haut les revendications de nos organisations de l’artisanat, et désormais des professions libérales, qui sont, toutes, des entreprises de proximité.

 

Evidemment, ces actes du gouvernement doivent se confirmer pendant les 4 prochaines années, et nous veillerons à ce que les élus soient à l’écoute des 2,3 millions de petites entreprises de proximité, et en particulier de nos 64.000 entreprises des travaux publics et du paysage.

 

***

Dans ce cadre nouveau, la CNATP a quelques projets pour 2018 et les années qui suivent afin de poursuivre la dynamique engagée cette année.

 

Il faudra, bien sûr, structurer notre action dans le cadre de la représentativité nouvelle.

 

Nous allons renforcer nos actions syndicales, notre visibilité.

 

Nous allons poursuivre le développement d’outils commerciaux utiles au réseau et aux adhérents. Car, si l’appui de nos syndicats en matière juridique, de formation, d’actions syndicales, etc. est important, les jeunes entrepreneurs et futurs adhérents cherchent non seulement plus d’échanges métiers, mais aussi des structures leur permettant de développer leur activité.

 

C’est pourquoi nous souhaitons poursuivre la création de structures dédiées : chartes de qualité pour l’ANC, coopérative de travaux publics et de paysagistes dans le réseau. Par exemple, la charte interdépartementale Auvergne-Rhône-Alpes. La CNATP nationale impulsera cette dynamique aussi à travers deux actions clés en 2018 :

  • le développement de la démarche des Pros de l’ANC, en association avec l’IFAA et la FNSA, afin de valoriser les professionnels qualifiés dans l’ANC. Nous donnerons à ce regroupement, lancé fin 2017, les outils et la communication qu’il mérite durant cette année,

 

  • la création d’un annuaire d’artisans qualifiés dans le paysage et les TP, afin de valoriser au maximum nos artisans et les structures associées de la CNATP.

 

Nous poursuivrons le développement et la modernisation de notre communication, externe comme interne, les échanges avec nos syndicats, l’appui à la prospection de nouveaux adhérents, la modernisation de nos outils et services.

 

C’est à travers ces actions que nous entendons consolider et renforcer nos partenariats, car ils sont une force et un soutien, et apportent des services indispensables à nos artisans en complément des nôtres. Nous sommes bien entendu à votre écoute dans ce but !

 

Je tiens, à cette occasion, à remercier mes collègues administrateurs, pour leur implication au niveau national, comme dans leurs syndicats.

 

Je remercie aussi nos collaborateurs, Sandra et Pierre, pour leur engagement à nos côtés. Mais aussi Jean-Jacques, que j’aperçois au fond de la salle. Il est un compagnon de route de longue date, pour la CNATP ! C’est une chance que d’avoir des collaborateurs dévoués et compétents. Je vous souhaite également une belle année, pleine de projets… et de travail !

 

Ainsi, la CNATP avance. Elle poursuit son travail de défense, de promotion, de représentation, d’accompagnement des entreprises artisanales. Si la CNATP n’existait pas, ou n’arrivait pas à assumer sa mission, quelle autre organisation le ferait ?

 

Cette question, je me la repose souvent, et elle me sert d’aiguillon pour avancer et faire avancer notre syndicat. D’Aiguillon pour faire du mieux que nous pouvons pour offrir le meilleur à nos collègues TP et Paysagistes qui nous font confiance.

 

C’est ensemble que nous pourrons relever les nouveaux défis qui s’annoncent.

 

Je vous remercie, et je vous souhaite encore une fois, une excellente année 2018.

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.